Faites des connaissances

Faire des connaissances pour trouver l’amour

Chaque ville, chaque rue, chaque immeuble accueille nombre de célibataires, qui pourtant ne rêvent que d’une chose : rencontrer le partenaire qui les accompagnera pour le reste de leur vie. Comment expliquer cette somme de solitudes isolées, parmi une telle foule, dotée de moyens de communication aussi performants ?

Tout porte à croire que meilleurs sont les réseaux de télécommunication, plus restreint devient notre espace affectif. En effet, tous les échanges sur internet par exemple deviennent codifiés, voire artificiels car en partie publics. Ainsi, à quel point se dévoile-t-on sur les réseaux sociaux ? Parle-t-on vraiment de soi en quelques caractères ? Faisons-nous réellement de nouvelles connaissances, ou tournons-nous toujours au sein du même cercle fermé ?

L’amour de nos temps

Nous sommes ainsi entrés dans une ère peu propice à la réelle rencontre amoureuse, celle qui prend le temps de la découverte, du charme, de la séduction. L’idéal serait donc d’entrer en contact avec des personnes dont nous sommes d’ores et déjà certains qu’elles partagent nos idées et nos goûts, mais où les trouver en dehors de notre réseau de connaissances habituel ?

Où se trouve votre partenaire idéal?

La réponse est : partout. Puisque désormais internet rend le monde entier accessible, pourquoi se priver d’un pareil potentiel ? Car internet regorge de sites de rencontres amoureuses, dont certains sont spécialement dédiés à une certaine population selon son âge, sa culture, ses opinions ou son mode de vie. Ainsi, à chaque catégorie de la population son site de rencontres amoureuses ! Que l’on soit particulièrement religieux, ou bien militant politique, ou encore âgé ou militaire, il est désormais possible de nouer des contacts parmi une population présélectionnée par le site. Ainsi la rencontre amoureuse est rendue possible par un climat de confiance et une certaine facilité à laisser la complicité s’installer.

 

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*