Tout savoir sur le déphasage d’un isolant pour vos combles de maison

En été comme en hiver, le déphasage thermique renseigne sur la qualité de l’isolation. Ce phénomène peut être utilisé comme un guide dans le choix de l’isolation.

Que signifie le déphasage dans l’isolation des combles ?

Le déphasage thermique d’un isolant est le temps mis par la chaleur pour pénétrer dans un bâtiment. Il met en évidence la résistance à la chaleur d’un matériau. En d’autres termes, il mesure le temps mis par la chaleur pour traverser l’isolant et le temps avant que le climat du bâtiment ne change. En effet, le niveau de déphasage diminue la facilité d’échange de chaleur. Plus le déphasage est élevé, plus il est difficile pour la chaleur de passer à travers. Dans le cas contraire, la chaleur affecte rapidement la température interne des combles. La performance de l’isolation thermique de la toiture, et donc la qualité des matériaux isolants, est déterminée par la qualité du déphasage. Pour en savoir plus, vous pouvez voir le site qui traite de ce phénomène thermique dans le choix de votre isolation.

Pourquoi est-il important de connaître le déphasage du matériau isolant ?

Le ralentissement de la propagation de la chaleur d’un côté à l’autre définit sa capacité à protéger la zone non exposée. En été, une maison avec une isolation à fort déphasage protégera bien l’intérieur et ses habitants de la chaleur intense de l’extérieur. Cet aspect est essentiel pour un choix plus efficace, surtout dans les régions chaudes. En hiver, elle évite les déperditions de chaleur, notamment par le toit lorsque le chauffage est en marche. Il mérite l’attention de tout habitant d’une région froide. En plus de maintenir un climat confortable dans la maison, choisir une isolation avec un bon déphasage thermique permet de réduire la consommation d’énergie. Il en résulte une baisse des factures et des économies financières.

Que faut-il savoir sur le déphasage thermique de l’isolation ?

Il n’est pas facile pour un particulier de déterminer le déphasage d’un matériau isolant lors de son utilisation. Cette détermination s’effectue par des techniques scientifiques. Elle est donc laissée aux experts. Cependant, ces informations sont à la disposition de tous dans le manuel du matériau d’isolation. Cela permet aux futurs utilisateurs d’affiner leur choix en matière de qualité et de confort. Un certain nombre de paramètres cruciaux interviennent dans l’évaluation du déphasage. Il s’agit notamment de l’épaisseur, de la densité, de la texture et de la forme du matériau. Un même matériau peut présenter une grande différence de déphasage sous ses différentes formes. Le déphasage est influencé par l’épaisseur du matériau isolant. Plus il est épais, plus le déphasage est long. Le déphasage est généralement exprimé en heures en fonction d’une certaine épaisseur de matériau par les fabricants d’isolants. Pour les régions particulièrement chaudes, il est impératif de choisir un isolant dont le déphasage minimum est de 10 heures. Cela permet de s’assurer que l’isolant présente de bonnes performances thermiques. Un déphasage long est utile pour éviter des effets thermiques rapides à l’intérieur de la maison. C’est un phénomène particulièrement intéressant à connaître pour choisir une isolation efficace et comprendre les changements de température à l’intérieur de votre maison.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*