Qui se ressemble s’assemble

A la recherche de votre âme soeur. Si le quotidien, déjà bien occupé par les obligations diverses, le travail, les transports et activités de loisir, ne vous a pas apporté l’occasion de rencontrer l’âme sœur, les sites internet de rencontres semblent être une carte intéressante à jouer.

Bien entendu, personne n’ignore que les sites qui prétendent vous garantir la rencontre de votre vie sont légion et se bousculent sur la toile. Alors comment faire son choix parmi tous ces prestataires ?

Tout d’abord, bien qu’ils aient été la panacée pendant leurs premières années, il peut être sage d’éviter les sites trop généralistes ; en effet, les inscriptions y sont rapides et simples, et surtout bien trop sommaires : elles demandent peu d’investissement, aussi rencontre-t-on bien trop souvent sur ces portails des personnes ne cherchant que les rencontres d’un soir et les amourettes. N’est-il pas mieux de parier sur l’amour par affinités ?

Car désormais, de nombreux sites proposent de vous mettre en relation avec des gens qui vous ressemblent, et s’appuient pour cela sur un processus d’inscription très complet qui consiste à recueillir un nombre maximum d’informations non seulement sur vos caractéristiques physiques et votre situation de vie, mais aussi sur votre profil psychologique, votre personnalité, vos goûts et votre conception de la vie en général, et du couple en particulier.

Aussi, vous pouvez vous tourner vers des sites de rencontres qui vous proposent de trouver l’amour par affinités, en regroupant des communautés de membres ayant pour point commun des choses aussi diverses que leur profession (agriculture, police, etc.), leurs goûts artistiques et culturels (cinéma, littérature, bande dessinée, musiques diverses comme le rap ou la musique de chambre…), leur sensibilité politique, leurs culturelles et ethniques, leur religion, leur passion (moto, chasse…) ou leur philosophie de vie (développement durable, respect de l’environnement, bien-être, etc.).

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*