Le salaire moyen d’un chauffeur de taxi

On peut choisir de devenir chauffeur de taxi avec comme objectif d’avoir juste un travail ou au contraire d’en faire une entreprise où l’on fait de son mieux pour maximiser son gain quotidien. Le statut professionnel du chauffeur joue beaucoup dans la rentabilité du métier.

Le niveau de salaire du taximan dépend de son statut professionnel

Il est pratiquement impossible de prévoir ce qu’un chauffeur de taxi encaissera chaque mois. Ce qu’on peut savoir, c’est s’il pourra gagner peu ou beaucoup et ce, en fonction du statut qu’il choisira. En effet, en étant chauffeur non propriétaire et sous le statut locataire, salarié ou coopérateur, c’est-à-dire travaillant dans une coopérative, il pourra espérer encaisser au maximum 1700 € par mois et 30 % de la recette journalière d’après les statistiques. Le maximum de rentabilité peut être obtenu avec le statut de taxi artisan, c’est-à-dire en étant son propre patron avec sa propre voiture. Celui-là peut espérer jusqu’à 1000 € en plus, voire plus.

Calcul prévisionnel du salaire moyen pour le taxi

Pour le taximan salarié, le calcul n’est pas complexe puisqu’il a un salaire fixe. Les variables sont seulement les pourboires, les heures supplémentaires et surtout la part de recette à laquelle il a droit et qui est de 30 % normalement. Il est à noter qu’environ 80 % des taximen sont des taxis artisans. Si pour eux, la recette tourne autour de 2600 € – 3000 euros par mois, il y aura à déduire le coût de la licence, le carburant consommé et le coût d’entretien de la voiture pour faire ressortir le bénéfice réel. Dans l’un ou l’autre cas, le chauffeur doit essayer de trouver l’astuce la plus rémunératrice. C’est différent de faire du taxi à l’aéroport de Beauvais et de faire la maraude ou patienter à longueur de journée, tantôt dans des zones animées et tantôt dans des zones sous peuplées.

Comment un chauffeur de taxi peut-il faire de son mieux ?

Les paramètres sont très variés dans l’exercice du métier de taxi. Ce qui différerait un taxi d’un autre et qui fera qu’il gagnera mieux à conditions égales, ce sera par exemple le fait d’avoir une clientèle habituée envers laquelle il montre une attitude professionnelle ou d’accepter de travailler la nuit et pendant les jours fériés ou encore d’offrir des services extraordinaires comme de la lecture instructive à bord de la voiture pour les voyageurs businessmen qui ont l’habitude de fructifier chaque instant en faisant par exemple le taxi à l’aéroport de Beauvais. Le salaire moyen des taximen ne pourra pas être défini que par un intervalle entre 1700 et 3000 euros, le minimum étant gagné par les chauffeurs non propriétaires et le maximum par ceux qui sont des taxis artisans qui se montrent très professionnels et créatifs.
Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*