Qu’est-ce que le bottom feeder

Il existe des vocabulaires spécifiques que seul les initiés de la vape connaissent au départ mais qui se font connaître petit à petit du grand public aujourd’hui. Si vous ne savez pas encore ce qu’ils entendent par « bottom » feeder, vous le comprendrez dans cet article.

Le bottom feeder : une version autonome du dripper

Le bottom feeder est en fait une version du dripper qui inclut un réservoir de e-liquide. Précisons d’abord que le dripper n’est rien d’autre qu’un atomiseur reconstructible, c’est-à-dire sans réservoir mais fait juste d’un fil résistif, d’un accu, d’une mèche qu’on alimente à la goutte et bien sûr d’un embout buccal. L’objectif d’une telle simplification du dispositif de vapotage est d’avoir un e-cigare qui peut fonctionner avec une basse résistance. Le bottom feeder qui veut dire « alimentation par le bas » est le même dispositif dans lequel on insère une bouteille souple de e-liquide dont la partie inférieure est à presser par le bas par l’utilisateur pour faire monter le liquide dans l’atomiseur.

Les objectifs du bottom feeder

Dans le principe, il s’agit donc d’un dripper qui est constamment alimenté par un réservoir de e-liquide ayant une capacité plus grande qu’un atomiseur classique, c’est-à-dire entre 7 et 10 ml. La création d’autonomie est donc le premier grand objectif de sa conception. Par ailleurs, avec le flux d’air plus important qu’il permet, ce dispositif produit plus de vapeur. D’autre part, le chauffage se faisant à basse résistance, l’aérosol qui s’en dégage est plus riche en hit. On obtient donc avec le bottom feeder plus de hit et de vapeur et ce, pour une longue durée.

Les contraintes de l’utilisation du bottom feeder

En s’affranchissant des limites du dripper, le bottom feeder se voit contraint d’être approvisionné en bouteille de e-liquide, ce qui se fait en ouvrant à chaque fois le box auquel le dripper est fixé. En raison de la grande contenance de la fiole de e-liquide, le vapoteur a intérêt à choisir auprès de sa boutique de e-liquide le produit avec l’arôme qu’il préfère car il lui faudra du temps pour pouvoir en changer. A noter que dans le commerce, il y a des bottom feeder déjà complets, ceux qui sont juste sans la bouteille de liquide, ceux qui sont réduits au box et ceux qui sont des pièces éparpillées à monter soi-même. Le bottom feeder est un dispositif de vape qui peut jouir d’une personnalisation originale du box grâce notamment aux possibilités offertes par l’impression 3D. Puisqu’il s’agit simplement de connecter un atomiseur à un box contenant la bouteille et une pile, il est possible d’en créer en DIY.
Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*