LA TOITURE EN TPO OU EN EPDM

Souffrant d’une manque d’étanchéité, la toiture sera source d’infiltration d’eau et de fuite de chaleur. Au service de l’isolation des toits, il y a les membranes d’étanchéité de toiture qui sont à installer en couches avec éventuellement des armatures. Ils conviennent à la fois pour les toits en pente et les toits plats. Pour les kits d’étanchéité de toiture plate, on parle de TPO et d’EPDM. Qu’est-ce l’un et qu’est-ce l’autre au juste ?

Les toitures à membrane

Pour étanchéifier les toits, des membranes minces, souples et continues ont été conçues par les spécialistes. Elles sont soit bitumeuses, soit réfléchissantes, soit perméables à la vapeur d’eau, soit écologiques, soit synthétiques. Pour les toitures plates plus particulièrement, la membrane synthétique semble être la plus performante. Elle est faite à base de produits de polymérisation d’hydrocarbures, ce qui lui procure des qualités comme la résistance aux produits chimiques et aux intempéries ainsi que la solidité et la malléabilité mécaniques. Elle se pose en système monocouche et doit être soudée à l’air chaud ou par un jeu d’assemblage mécanique mais dans tous les cas, cela est à faire réaliser par un couvreur professionnel. Quand on parle de toiture à membrane monocouche, on parle souvent indifféremment de TPO et d’EPDM et pourtant, les deux sont de types différents. Ils sont évidemment trouvables chez un même fournisseur comme EPDM-TPO qui est spécialisé dans la vente de kits complets pour toiture.

La toiture en TPO

TPO est l’abréviation de Thermoplastique POlyoléfine. Cette matière de fabrication de la membrane d’étanchéité TPO est constituée d’un mélange d’éthylène-propylène et de polypropylène et renforcée par du polyester. Exempte d’additif chimique, elle permet aux toits plats d’être étanches et de ne pas polluer les eaux. Chez votre spécialiste de la vente de kits complets pour toiture, elle peut être disponible en rouleaux d’épaisseurs différentes, entre 1,2 mm et 2 mm. Pouvant être soudée à l’aide d’un pistolet à air chaud, son assemblage s’avère économique et écologique. La toiture étanchéifiée au TPO résiste aux rayons UV en raison de sa haute réflexivité et résiste également aux bactéries, ce qui lui offre une assez longue durée de vie. L’étanchéité par TPO est facile à installer, est esthétique du fait de sa couleur blanche et ne demande aucun entretien. Assez fragile cependant, la membrane demande une installation faite par un vrai spécialiste. Son prix est modéré.

La toiture en EPDM

C’est la membrane la plus utilisée pour étanchéifier les toitures-terrasses et elle doit la préférence des constructeurs de bâtiments commerciaux à ses qualités qui sont notamment la haute résistance aux puissants rayons solaires et sa grande élasticité à l’épreuve des grandes variations de température et des mouvements du support portant. C’est une sorte de caoutchouc synthétique composé d’éthylène, de propylène, de diène et de monomère, d’où l’abréviation EPDM. Cette matière est recyclable. Avec une épaisseur de 1 mm ou de 1,2mm, la membrane EPDM est disponible sous forme de rouleaux qu’on peut découper sur mesure et poser sans joints sur les surfaces. Contrairement au TPO qui est thermoplastique, l’EPDM se pose par fixation mécanique, par collage des raccords, par lestage avec du gravier ou sous une végétalisation dans le cas d’une toiture végétale. La toiture en EPDM est assez coûteuse en raison du prix de la membrane mais sa très longue longévité compense ce désavantage.

Les membranes TPO et EPDM sont des solutions monocouches d’étanchéité pour toiture plate, à faible pente ou même végétalisée. Elles diffèrent cependant l’une de l’autre par la nature même de leurs matières constitutives, rendant le TPO économique, écologique, facile à installer et bon marché et l’EPDM très résistant, à longue durée de vie et recyclable mais plutôt dispendieuse.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*