GUIDE ET CONSEILS POUR BIEN VENDRE SES BIJOUX

Quand il est question d’acheter ou de vendre des bijoux, les profiteurs et les arnaqueurs ne sont jamais loin. Comment éviter que la broche avec diamant que vous allez devoir céder à contre-cœur ou le pendentif or jaune que vous savez hors de prix ne soient ni bradés ni ne trouvent aucun repreneur uniquement parce que vous n’êtes pas en mesure de leur donner le juste prix ?

S’informer au sujet des cours des pierres et des métaux précieux

Les bijoux sont toujours faits de pierres et de métaux précieux ou plus ou moins précieux, donc la clé pour se faire une première idée de la valeur de son bijou, c’est de s’informer sur le prix actuel du gramme de l’or ou de l’argent, du béryl, du rubis, de l’émeraude ou encore du diamant dont est serti ce bijou s’il l’est puis de réaliser un pesage. En principe, la valeur des métaux et des pierres augmentent au fil des années, donc logiquement, votre bijou aura toujours pris plus de valeur par rapport à son prix d’achat d’il y a quelques années. Il suffit de se rendre sur le Web pour avoir ces informations. L’âge du bijou est le deuxième paramètre important de son estimation. Le neuf vaut plus cher que le moins neuf mais quand l’objet est classé ancien, les professionnels de l’expertise de bijoux anciens vous confirmeront qu’il a une plus grande valeur.

Se confier avant tout aux professionnels connus

Comment éviter les arnaqueurs et les petits profiteurs sinon se confier à des professionnels et si possible réputés du monde de la vente et achat de bijoux. Qui sont-ils sinon les bijoutiers, les horlogers, les joaillers et les orfèvres connus ? Une transaction effectuée avec ces professionnels qui doivent tenir à leur image est bien plus sécurisée que celle effectuée avec des particuliers dont on ne connaît ni la moralité ni les compétences. Il vaut mieux frapper à leur porte mais après quand même avoir fait une petite recherche au préalable au sujet de l’appartenance de leur enseigne au registre du commerce. Si l’enseigne est habilitée à procéder à l’expertise des bijoux anciens, vous pouvez être sûr qu’elle possède un livre de police achats-ventes, autrement dit un registre qui témoigne de leur inclusion dans le registre du commerce. Il n’est bien sûr pas défendu de s’en remettre aux particuliers mais ce sera à vos risques et périls.

Recourir à l’expertise

La plus grande assurance pour connaître la vraie valeur courante de son bijou à vendre, c’est de le faire expertiser par un professionnel. Suivant les matières constitutives du bijou en question, ça peut être l’affaire d’un simple bijoutier, d’un bijoutier-joaillier, d’un antiquaire, d’une maison de vente aux enchères ou d’un spécialiste plus qualifié. La cotation qui en ressortira sera plus fiable, conforme au marché actuel. Pour les bijoux en diamant par exemple, aucun autre que le gemmologue diamantaire n’est en mesure de valider son authenticité. Il faut être au courant du fait que l’estimation des bijoux faite par les acheteurs d’or en ligne, en comptoir ou même en boutique ne considère que le prix de la matière première et accorde peu de valeur aux autres caractéristiques pourtant importantes du bijou. S’il vous faudra faire une expertise à distance, assurez-vous d’envoyer le bijou par colis sécurisé. Pour vendre ses bijoux, il faut prendre des responsabilités au lieu de ne faire que s’en remettre à l’éventuelle honnêteté des acheteurs potentiels. Cette prise de responsabilité commence par le fait de se renseigner au sujet des valeurs actuelles des éléments qui composent la valeur du bijou et se termine par le choix d’un repreneur présentant des caractères fiables.
Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*