Comment être bien remboursés par les assurances animales

Il est déjà très bien d’avoir une assurance santé animale. Toutefois, ce n’est pas avantageux si on n’est pas mieux remboursés. En effet, les assurances sont très rusées, à chaque fois où elles trouvent une raison valable de diminuer le remboursement ou même de l’annuler, elles saisissent l’occasion. Ainsi, il y a des astuces pour être bien remboursé par ces assurances, nous allons en parler dans cet article.

Bien choisir le contrat

Entre les différentes compagnies d’assurance, il y a une véritable loi de concurrence qui s’impose. Toutefois, il y a des garanties qui sont plus ou moins values. Ainsi, avant de souscrire l’animal de compagnie à une quelconque assurance, on doit bien étudier les offres que propose la compagnie. Et mieux encore, il ne faut pas hésiter à comparer plusieurs offres et conditions afin de trouver ce qui rembourse le plus.La cotisation peut être à quelques euros, mais les conditions pour ces contrats sont plutôt restrictives. Ils ne prennent en charge que les frais reliés avec des situations d’urgence.Ainsi, on doit bien lire et vérifier le recouvrement avant de signer un contrat de souscription. Il faut bien vérifier les soins essentiels couverts par le contrat comme les prestations des vétérinaires, les divers analyses et frais pour l’examen de la radiologie et l’hospitalisation, les médicaments qui y sont souscrits.Toutefois, les assurances complémentaires santors sont très requises pour les animaux de compagnies.

La loi de la concurrence

Les tarifs des garanties offertes par les assurances ont un assez grand écart. Toutefois, il ne faut pas s’affoler à la première assurance que l’on croise. En effet, on doit faire le tour parmi les différents organismes, et on peut même demander un devis. Cela permet de maximiser la chance de trouver une assurance qui rembourse le mieux. On peut voir les comparatifs sur internet et on peut aussi voir les avis d’utilisateurs pour se rassurer.

Prise en charge et franchises

Chaque assureur propose différentes formules permettant de bénéficier de différents niveaux de remboursement. Les formules les plus chères offriront par exemple une prise en charge plus importante, présentée sous forme de pourcentage des frais réels engagés.

Prenons l’exemple d’une assurance qui rembourserait les frais médicaux en cas d’accident  (consultation, médicaments, transport… pour voir ce que couvre une mutuelle santé animal reportez-vous à cet article) à hauteur de 80 % : l’assureur vous remboursera alors 80 % de la somme totale que vous avez payée sur présentation des factures.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*