Les différences entre la myopie, l’astigmatisme et la presbytie

La myopie, l’astigmatisme, la presbytie et les lentilles de contact

Nous sommes encore nombreux à nous demander sur les différences qu’il y a entre la myopie, l’astigmatisme et la presbytie. Ce n’est pas une faute de vouloir savoir, mais si par malheur l’une de ces maladies touche vos yeux, saurez-vous quoi faire ? Il existe différents types de lentilles de contact que les médecins ont créées spécialement pour les yeux atteints par l’un de ces trois troubles visuels. Cet article vous en dira davantage sur tous ces sujets.

Les différences entre « myopie, astigmatisme et presbytie »

Nous avons tous sans doute déjà au moins une fois dans notre vie entendue parler de l’un de ces troubles de la vision, ou peut-être même des trois. Mais malheureusement, encore un grand nombre de personnes de tout âge ne sait pas faire la différence entre une myopie, un astigmatisme et une presbytie.

La myopie

La myopie est en quelques mots un trouble de la vision que l’on pourrait dire d’un œil un peu trop allongé en profondeur. Pourtant, cette différence peut parfois être très infime, seulement 1 mm de de plus que pour un œil emmétrope. Cependant, cette légère défaillance suffit pour troubler la vision. En effet, les faisceaux lumineux ne vont plus se focaliser sur la rétine, mais devant elle. Ainsi, le cristallin derrière l’iris ne sert plus à rien.
La plupart du temps, un myope n’a aucun problème à voir de près, mais a une vision de loin assez floue.

L’astigmatisme

C’est aussi un trouble de la vue comme la myopie. Elle est liée à une malformation de la cornée qui est normalement sphérique. Chez l’astigmate, elle a donc une forme plus ovale, voilà pourquoi on dit que tous les rayons de courbure ne sont pas du même aspect. Par ce défaut, les images formées sur la rétine ne sont pas celles attendues.

La presbytie

Contrairement aux deux premières, la presbytie n’est pas une maladie ou une anomalie de la vision. C’est plutôt un vieillissement inévitable du cristallin. Même si le patient est déjà myope ou astigmate, il deviendra obligatoirement presbyte.

Les troubles de la vue et les lentilles de contact

Il y a différents types de lentilles de contact que l’on classe en général selon leur intervalle de renouvellement :
– Les lentilles jetables : pour un usage facile sans entretien. Après les avoir portées la journée, vous les jetez le soir.
– Renouvellement fréquent : ce modèle est un modèle à remplacer toutes les 2 semaines. Jusqu’à renouvellement, vous devez juste les ôter le soir et les laver.
– Lentilles à usages longs : conçues pour une utilisation de 30 jours, vous avez juste à les enlever le soir, les nettoyer et les ranger dans leur étui.

Si par contre, on les classait par trouble de la vue, on peut citer 3 types de lentilles de contact.
– Lentilles myopie et hypermétropie
– Lentilles astigmatisme
Lentilles presbytie

Les erreurs que vous devriez éviter

Les lentilles de contact sont des substituts des paires de lunettes qu’il faut manipuler avec soin pour les préserver dans un bon état.
– Ne touchez pas vos lentilles si vous ne vous êtes pas lavé les mains
– N’utilisez pas de l’eau pour les nettoyer
– Suivez à la lettre les consignes concernant la durée du port que l’ophtalmologiste vous donne.
– Rangez-les toujours dans leur étui
– Évitez de les porter à la piscine

La myopie, l’astigmatisme et la presbytie sont toutes des maladies oculaires causant des troubles de la vision. Ainsi, il est important de s’occuper de la vision pour ne pas être dérangé par ces troubles. Voilà pourquoi les ophtalmologues ont créé les lentilles de contact.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*