Comment faire son choix entre un VTC et un taxi ?

Pour choisir entre un taxi et un VTC, il faut se renseigner de très près. En connaissant ce qu’il y a à retenir, on peut faire le choix entre ceux-là.

chauffeur privé

Les renseignements sur le VTC

Les véhicules de transport avec chauffeur ou VTC sont devenus populaires depuis une dizaine d’années. Les clients de luxe ayant besoin de services de transport ponctuels qui s’en servaient auparavant. Après son entrée dans le monde entier, quelques clics suffisent pour la réalisation d’un trajet quotidien. Tout le monde peut alors l’utiliser dans la vie de tous les jours. Le transport de clients s’effectue après une réservation via une application smartphone ou un site web (plateforme VTC). Le chauffeur a droit à la proposition de prix et a l’indication de tarif forfaitaire en avance. Il est impossible d’emprunter les voies de bus pour circuler.

L’accès pour devenir VTC n’est pas contraignant. Les conditions à respecter sont minimes : majeur avec casier judiciaire vierge et permis de conduire depuis plus de 3 ans… Il suffit de suivre la formation appropriée pour cela. Ensuite, il y a un examen VTC à passer et à valider. C’est pour les acquis de la formation dans les domaines du service client et de la sécurité. La demande de licence est facile. Elle se fait auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat. La création de structure juridique pour le lancement d’une société VTC s’impose après. L’investissement financier requis n’est pas conséquent.

Les informations sur le taxi

Le métier de chauffeur de taxi existe depuis longtemps. Il est bien réglementé. Il faut passer un examen de capacité professionnelle pour obtenir la carte professionnelle adéquate. La demande de l’autorisation de stationnement ou ADS ou licence de taxi est essentielle pour l’exercice de cette activité en public. La demande peut se faire auprès de la mairie, de la préfecture de police ou de la commune. Le délai d’attente est plutôt long. c’est pour cela que la cession de licence existe : la revente s’effectue à des prix élevés (licence avant 2014). Réunir une belle somme d’argent est donc requis pour devenir chauffeur de taxi : des dizaines de milliers d’euros.

Les chauffeurs de taxi ont la prise en charge de clients captés dans la rue ou à tout endroit. Chacun peut emprunter les chemins des bus en vue d’une conduite et d’une arrivée plus vite. Ces professionnels possèdent des emplacements spéciaux dans les aéroports et les gares. Ils ne peuvent pas fixer eux-mêmes le prix de la course. Ce dernier est défini par l’horodateur se trouvant dans le véhicule. Le prix à payer n’est donc pas connu à l’avance, à l’exception des courses forfaitaires. Les véhicules à utiliser sont faciles à repérer grâce au bloc lumineux en dessus. Un chauffeur de taxi peut choisir de faire des courses en tant que VTC.

L’essentiel à retenir

Devenir taxi s’avère plus cher que devenir VTC. Les conditions requises sont différentes dans les deux cas. La réglementation protège les monopoles des taxis, c’est la raison pour laquelle l’accès à cette profession est difficile. Les règles de circulation sont plus avantageuses pour un taxi qu’un VTC. Les droits de stationnement ne sont pas identiques pour les deux types de véhicules. La tarification pour un taxi est réglementée, car le barème des tarifs est fixé chaque année par une réglementation spéciale. Un chauffer VTC n’a pas le droit d’exercer la profession de chauffeur de taxi. Il ne faut pas hésiter à cliquer ici pour en savoir plus.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*