La Chine s’intéresse à la Lune

Savez-vous que la Chine est l’un des plus grands explorateurs de la Lune au monde ? Elle se trouve même depuis près d’un an devant les Etats-Unis et la Russie si l’on ne parlait que de l’invasion de la face cachée du satellite de la Terre.

Un projet en cours sur la lune dans l’actualité de la Chine

Il y a 44 ans, les Soviétiques ont entrepris la mission inhabitée Luna 24 pour ramener des roches lunaires sur Terre. Cette année-ci, ce sont les Chinois à travers leur Administration spatiale nationale chinoise qui ont envoyé vers l’astre satellite leur Chang’e-5 avec comme mission de creuser le sol lunaire afin d’extraire 2 kg de roche qui seront analysés par leurs spécialistes une fois parvenus dans un laboratoire terrestre. Deux autres missions sont déjà prévues pour succéder à cette première. Chang’e-6 sera envoyé l’an prochain avec la participation des Français cette fois-ci. La France est le plus grand partenaire spatial du pays de Mao Tsé-Toung.

Un projet plus vaste que celui de conquérir notre satellite

Le programme spatial de l’Empire du Milieu inclut la conquête de la Lune mais dans un but intermédiaire seulement. Le projet lunaire en fait a simplement pour objet de construire un terrain d’entrainement pour les astronautes chinois et d’expérimentation pour des appareils spatiaux en vue de missions plus lointaines dont notamment l’exploration de la planète rouge. La mission Tianwen-1 a d’ailleurs été déjà lancée par l’envoi vers Mars de la sonde spatiale avec robot téléguidé. Ce fut dans l’actualité de la Chine au cours de l’été passé. L’étude des échantillons lunaires a donc pour but l’élaboration d’un plan d’implantation pour les taïkonautes à l’horizon 2030.

La Chine a une longueur d’avance

L’ambition de la Chine au sujet de la conquête de l’espace est grande. La volonté politique qui est boostée par l’intérêt scientifique est au service des projets spatiaux et le pays ne manque pas de ressources en termes de finance et de personnel. La suprématie visée par les USA en 2024 est menacée par la Chine qui, premièrement, a réalisé en deux décennies ce que ces premiers et la Russie ont fait au cours des années 60 et 70 et qui, deuxièmement, continue sur sa lancée avec les séries de lancements depuis l’envoi de Chang’e-1 en 2007. L’alunissage de Chang’e-4 avec son robot motorisé Lapin de Jade 2 sur la face cachée de la lune au cours de cette année place la Chine devant les deux autres grandes puissances aujourd’hui. L’actualité sur la Chine est riche en événements spatiaux au cours de ces deux dernières décennies. Son intérêt pour le satellite de la planète bleue dévoile un projet plus grandiose qui vise l’astre martial rouge. La planète féminine servira de tremplin pour d’autres cieux pour la Chine.
Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*