LES AVANTAGES DU BILINGUISME DES LE JEUNE AGE

Il est reconnu que l’apprentissage d’une langue est d’autant plus efficace qu’elle débute dès l’enfance. Plusieurs raisons liées aux mécanismes intellectuel, émotionnel et psychique l’expliquent. Sachant cela, des établissements scolaires, dont des structures d’accueil d’enfants, proposent le bilinguisme dès la crèche à la fois avec notamment une langue très populaire comme deuxième langue.

Des langues à connaître pour mieux vivre plus tard

Récemment, des études ont mis en exergue un top 5 des langues les plus parlées dans le monde. L’épanouissement de l’individu passe nécessairement par la communication, or la communication est sans frontière et le monde virtuel le prouve même dans un contexte de crise sanitaire mondiale. Un individu qui veut être un acteur sur l’international devrait pouvoir parler outre sa langue natale l’anglais, le chinois, l’espagnol, l’arabe ou le français et pourquoi pas l’espéranto. De toutes ces langues, l’anglais est le plus pratiqué dans la plus grande diversité de domaines. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le créateur et dirigeant de Little Victoire a fondé sa crèche bilingue à Paris avec comme deuxième langue l’anglais. Une langue apprise dès la petite enfance est comme acquise définitivement pour peu toutefois qu’on continue à la pratiquer plus tard. Dans tous les cas, l’enfance est le meilleur moment de fonder une base linguistique pour une personne.

Le bilinguisme dès l’enfance est bon pour le cerveau

Le cerveau d’un être humain a besoin d’être constamment actif pour rester dans un bon état de fonctionnement et pour être actif, il doit être sollicité. Être sollicité pour penser dans deux langues n’est évidemment pas la même chose que l’être dans une seule langue. Le niveau de la gymnastique mentale correspondant s’en trouve doublé et quand on vit cela dès la petite enfance, on a un cerveau qui devient plus apte que celui de l’homme ordinaire à gérer le processus de sélection, de coordination et de traitement des informations. Il va s’ensuivre une capacité plus grande à gérer plusieurs tâches à la fois. La neuropsychologie dit même que c’est susceptible d’éloigner l’individu des maladies neurodégénératifs comme la démence, la détérioration cognitive et l’Alzheimer puisque le vieillissement du cerveau s’en trouve retardé. C’est sans doute le souhait de tout établissement d’accueil d’enfants comme la crèche bilingue à Paris Little Victoire.

Avantages sociaux du bilinguisme dès le jeune âge

Il est évident qu’un enfant qui sait parler deux langues jouit de plus d’ouverture dans son petit univers, ne serait-ce que pour la découverte d’histoires, de jeux, de paroles de chansons, d’informations et d’amis dans une autre langue que la sienne propre. De ce fait, il dispose d’un potentiel d’avenir plus grand. Les portes des activités multilingues et multiculturelles lui sont plus ouvertes qu’à d’autres. L’impact sur la psychologie sera normalement une plus grande ouverture d’esprit avec ses bienfaits sur la compréhension, l’empathie, la compassion et la souplesse dans le comportement. De plus, l’enfant qui a su tôt jongler entre deux langues aura plus de facilité à apprendre de nouvelles autres langues plus tard. Il aura mieux préparé le terrain de son cerveau en raison de la fraîcheur de sa mémoire et sera en mesure de mettre en œuvre plus facilement le processus d’apprentissage

Pour l’enfant, le bilinguisme n’est pas seulement une question d’avantages linguistiques mais une question de bienfaits sur la santé cérébrale d’une part et sur le développement psychique d’autre part. Il l’apprête à l’apprentissage d’autres langues et par conséquent, à l’ouverture de son horizon présent et futur sur bien des domaines.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*