Les zones d’intervention du comptable agréé

Le métier de comptable requiert non seulement des compétences techniques mais aussi une réelle expérience de terrain. Dans ce sens, l’exercice de ce métier n’est autorisé que pour des professionnels agrées de l’IPCF, de l’IEC ou aussi de l’IRE et ainsi ne peut être prise en charge par des tiers. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de faire appel au service d’un professionnel du chiffre qui maîtrise parfaitement ce domaine, afin de bénéficier d’une mission répondant à la stricte légalité ainsi que des conseils stratégiques tout au long de la vie entrepreneuriale.

Les missions traditionnelles du comptable

Traditionnellement, le rôle du comptable consiste à gérer en totalité les écritures comptables et garantir la conformité de celles-ci vis-à-vis de la loi en vigueur. Il définit les résultats et dresse dans le respect des délais légaux les comptes annuels. Il peut également intervenir en tant qu’assistant et conseiller concernant les déclarations fiscales d’une entreprise.

Un cabinet comptable bruxellois propose ses services de comptabilité Saint-Gilles, de la fiscalité et d’autres nombreuses missions pour faciliter le quotidien des entrepreneurs. Ainsi, avec l’expertise du comptable, ils ont plus de chances d’optimiser le développement de leurs sociétés.

Evolution du métier : une vaste étendue de missions

Actuellement, les interventions d’un comptable s’étendent vers plusieurs domaines de la vie d’une entreprise.

Pour créer une entreprise, le comptable peut prendre en charge, en ne citant que, l’établissement du plan financier et l’orientation vers l’obtention de financements et subsides. Lors d’une reprise, le comptable peut s’occuper de la valorisation de l’entreprise. Ce professionnel peut également aider dans l’étude de marché, dans la stratégie de commercialisation à adopter, dans la politique de recherche et Développement et encore bien d’autres. Il est en mesure de conseiller concernant les droits des sociétés relatifs à la création, la transformation, la fusion ou bien la scission de sociétés.

A l’instar des missions sociales, les entrepreneurs font face à de nombreuses obligations qui doivent être réglées dans le temps en toute légalité. Le comptable, un spécialiste qualifié qui sait l’évolution du droit social a l’aptitude d’accompagner les chefs d’entreprise et fournir des conseils avisés dans ce sens, en matière de mutuelles, assurances, déclarations diverses, paiements des cotisations, opérations des retenus, délivrance des certificats et attestations, etc.

Envers les obligations urbanistiques et environnementales, il est possible que l’entrepreneur ignore les démarches relatives à ce sujet, le comptable agréé a son mot à dire à ce sujet pour éviter des problèmes éventuels qui peuvent avoir des conséquences désastreuses sur l’entreprise.

Dans la gestion de l’entreprise, le comptable s’avère un appui non négligeable au niveau de management et de la stratégie, entre autres.

Dans l’accomplissement de ses fonctions, le comptable agréé sait prévenir, se montre pédagogue envers ses clients. A cet effet, la maîtrise de l’évolution des procédures légales est requise.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*