Secrétariat téléphonique 100% médical

 Choisissez Accueilpro pour gérer votre secrétariat médical

Afin d’assurer la permanence de votre secrétariat médical, la société Accueilpro propose des services de qualité.

Un site expert dans le télesecrétariat

Le site Accueilpro est un site de télésecrétariat médical qui offre un service de téléphonie médical. En permanence ou uniquement lors des débordements du secrétariat médical, il propose aux associations médicales, aux cliniques ou aux hôpitaux des équipes spécialisées dans la gestion de l’accueil téléphonique.

logo

Très pratique, il suffit de naviguer sur accueilpro.com pour connaître les tarifs de leurs services. En plus de cela, l’association a un délai d’essai de 30 jours pour tester leur service et l’efficacité de leurs actions.

Ce site professionnel met à disposition de son client un agenda sur mesure entièrement rédigée en français et confectionnée selon sa demande. Cet agenda permettra de gérer le contact, les informations et l’historique des patients. Grâce à une fiche de contact élaborée par Accueilpro, les traitements réalisés lors de chaque appel sont enregistrés.

Pour ce qui est des rendez-vous des patients, cette équipe de télesecrétariat se charge de les envoyer un SMS avant l’échéance. Il s’assure également de suivre en temps réel les activités de l’accueil téléphonique pour garantir sa transparence et sa fiabilité. Enfin, pour sécuriser l’ensemble de cet agenda de télésecrétariat médical, les données enregistrées sont hébergées sur un serveur dédié redondé.

Un secrétariat médical basé en France

Le télésecrétariat médical de la société Accueilpro est composé d’une équipe de secrétariat à l’écoute, sérieux et très sympathique.

Leurs prestations sont de très haute qualité et répondent à toutes les exigences de ses clients. Les informations personnelles liées au activités de ces derniers sont protégés et en sécurité.

Basés sur la France métropolitaine, les télesecrétariat de la société Accueilpro sont répartis sur 14 départements.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*