Les précautions à prendre pour courir avec le froid

Durant l’hiver, la température baisse et le moral aussi. Nombreux sont ceux qui profitent de cette période de l’année pour enfiler une paire de running pour aller faire un footing afin de décompresser et d’apporter un peu d’énergie à leur corps. Mais courir durant l’hiver avec le froid est-il dangereux ? Quelles sont les précautions à prendre ? Comment allier course à pied et froid ? Autant de questions qui nous interpellent et qui méritent des réponses.

Quels sont les bienfaits de la course à pied ?

Tout d’abord, avant d’aborder le sujet des précautions à prendre et du froid, il est utile de montrer les bienfaits qu’apporte la course à pied. En effet, courir présente non seulement des avantages physiques, mais aussi psychologiques. Bien sûr la liste n’est pas exhaustive. Les bienfaits physiques sont multiples. Courir c’est simple. Une paire de running, un maillot de sport et un équipement de running suffisent. En outre, il n’y a pas de contrainte de temps, on est libre, on court quand on veut et où l’on veut. C’est aussi un bon moyen pour perdre du poids. On peut courir seul ou à plusieurs. Pour ce qui est de l’aspect psychologique, courir permet de faire le vide dans sa tête, de se sentir libre, de se défier, d’atteindre ses objectifs et même d’augmenter ses capacités intellectuelles. Autant d’éléments qui apportent un bien-être intérieur.

les amateurs de footing continuent à courir

Qu’elles sont les risques de courir avec le froid ?

Que ce soit l’hiver ou l’été, les amateurs de footing continuent à courir. Durant les périodes de forte chaleur, il est recommandé de ne pas courir. En période de froid, faire sa course à pied n’est pas sans risques. En effet, étant donné que la température de notre corps est à 37°, notre corps face au froid doit fournir plus d’effort que d’habitude pour la maintenir. Ainsi, les muscles du corps sont plus sollicités ce qui peut provoquer des frissons, une déshydratation, des déchirures, une perte d’énergie, des contractions musculaires… C’est pour cela qu’il est recommandé d’anticiper ces risques en prenant toutes ses précautions.

Quelles précautions prendre pour faire sa course à pied sans risques ?

Courir en période de froid n’est pas sans risques. C’est pour cela qu’il est bon de prendre certaines précautions afin de courir en toute sérénité et partir du bon pied. Tout d’abord, avoir un équipement de running adapté. Porter des gants pour éviter les gelures, un bonnet, des chaussettes épaisses, un maillot de sport et surtout la paire de chaussures adéquate pour éviter de glisser. Il est recommandé de consulter son médecin avant de pratiquer la course durant le froid afin de déterminer si vous êtes apte. Enfin, il est important de bien s’hydrater malgré le froid. Effectivement, l’air froid provoque un effet de sécheresse, ce qui accroît le risque de déshydratation. Donc, pensez à bien boire avant et après votre footing.

Vous voilà enfin prêt pour commencer votre course à pied par temps de froid. Avec toutes ces recommandations, vous voilà paré pour votre footing en toute sérénité et bonne humeur.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*