La fabrication des montres modernes

Le temps n’arrête pas d’avancer et voit à chaque nouveau jour un progrès, une évolution, une amélioration dans la fabrication des objets. L’outil qui sert à afficher le temps est concerné par cette évolution. En plus d’intégrer plus de fonctionnalités qu’avant, l’horloge de poignet essaie de satisfaire toujours plus les envies d’esthétique et de solidité de ses utilisateurs.

Les fonctionnalités des montres modernes

Une montre moderne tout public est un véritable bijou de technologies et les marques rivalisent d’ingéniosité pour la rendre toujours plus polyvalente. Afficher l’heure et permettre le calcul ne sont plus ses uniques vocations depuis longtemps. Les fonctionnalités s’étendent, calquant celles des smartphones. Connexion, géolocalisation, trackers d’activité, cardiofréquencemètre, moniteur de sommeil, navigateur, messagerie, appareil photo et appareil vidéo sont autant de fonctionnalités intégrées dans la fabrication des montres modernes style décontracté, sportif, plutôt tout public. Pour les montres bracelets de luxe, le nombre de fonctions n’est pas la priorité car celles-ci sont d’autant plus encombrantes et gênantes qu’elles sont nombreuses. Elles misent toujours sur le design et la solidité.

Des matériaux toujours plus étudiés

Les montres des grandes marques telles que Hublot, IWC, Omega, Cartier, Alpina, Rolex, Audemars Piguet, Panerai, Bell & Ross, Breitling, Breguet et Linde Werdelin restent sobres en termes de fonctions, tous les connaisseurs le savent. Par contre, leurs fabricants ne cessent de leur apporter du renouveau au niveau de la matière de fabrication. Aujourd’hui, céramique, carbone et matériaux composites entrent dans la fabrication des boîtiers des montres modernes, surclassant l’habituel acier inoxydable et titane traité, entre autres. Les qualités qu’ils améliorent concernent la solidité, la légèreté, la résistance aux rayures et l’élégance de l’éclat.

Le carbone et la céramique spécialement

Le carbone a des propriétés de solidité et de légèreté associées qui font qu’il est utilisé par les différents constructeurs de différents domaines pour la création de structures de haute fiabilité. En horlogerie, des enseignes célèbres comme Audemars, Hublot, IWC, Linde Werdelin et Panerai l’ont choisi pour créer des boîtiers extrêmement légers et solides. Son seul inconvénient est que sa résistance aux rayures est passable. La céramique quant à elle est un ennemi invaincu des rayures, voilà pourquoi des fabricants de renom tels que Chanel, Bell & Ross, Omega et Rolex l’ont choisi pour satisfaire le public sensible à la présence de rayures, voire de micro-rayures. En revanche, il faut prendre garde aux chocs durs car la céramique se fend ou se brise carrément.
Demeurant comme toujours un symbole d’élégance et de classe, la montre moderne de marque se choisit en fonction des goûts mais aussi de la priorité donnée par son acheteur entre l’élégance et la solidité. En effet, la céramique assure l’aspect toujours neuf mais ne garantit pas la résistance aux grands chocs tandis que le carbone assure la solidité sans garantir la durabilité de l’élégance.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*