Tout comprendre sur le tournage d’un film

Dans tout ce que nous voyons dans un film, rien n’est dû au hasard. Ce que nous voyons et qui transporte notre esprit et nos sentiments là où ils sont censés aller est entre autres le résultat d’une réalisation soigneusement planifiée et parfaitement harmonisée dans ce que nous connaissons comme étant le tournage de film.

Choix d’un lieu de tournage

Le lieu de tournage doit être conforme au scénario imaginé et permettre les actions envisagées. Deux autres conditions sont à prendre en compte dans son choix. D’un côté, même si le cadre est parfait, la météo locale est à connaître si le tournage a lieu à l’extérieur. De l’autre côté, il y a les autorisations à demander auprès des autorités locales. Il est bon de savoir qu’il existe des entreprises spécialisées dans la mise à disposition de lieux pour les différentes prises de vue. La société Vingt Mille Lieux est l’une d’elles. Elle est l’aide nécessaire à Paris et dans la région parisienne pour trouver un lieu de tournage de film. Son catalogue de lieux est riche de plus de 3000 endroits pour le tournage de films, clips, spots publicitaires et émissions télévisées.

Les composantes d’un tournage de film

Un tournage de film met en jeu deux éléments essentiels à part le lieu de tournage. Il s’agit de l’équipe de tournage et du matériel de tournage. L’équipe se compose essentiellement du réalisateur, des acteurs, d’un cadreur, d’un perchman, d’un ingénieur du son, d’un maquilleur-coiffeur, d’une habilleuse ainsi que du ou de la script. Le matériel quant à lui doit comprendre une ou plusieurs caméras numériques, suffisamment de mémoires de stockage externes, une ou des sources d’énergie amovibles, des micros avec éventuellement des perches, un casque son, un objectif grand angle pour les prises de vue dans des espaces intérieurs réduits, un stabilisateur de caméra, un trépied ou un mono-pied ainsi que des lampes.

Quelques termes usuels en tournage

Outre les termes connus de tous comme décor, lumière, éclairage, séquence, scènes et son, il y a champs, plans, angles, raccords et similaires qui se trouvent à la base des effets qui nous font apprécier le film sur le plan visuel. Le caméraman joue sur le champ, le contre-champ, l’hors champ et la profondeur de champ. Il oscille aussi entre vue objective, vue subjective, angle normal, vue plongeante et vue en contre-plongée. En outre, il gère le cadrage et la continuité visuelle.
Le tournage d’un film est une activité qui relève de l’art et de la science, qui requiert un choix approprié de lieux de tournage, de comédiens et de costumes, qui exige des autorisations et qui se gère par les savoir-faire combinés du réalisateur, du metteur en scène, du caméraman et bien sûr des acteurs.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*