Comment bien parler en public

Prendre la parole en public n’est pas forcément dans la capacité de tout le monde. Comment neutraliser le trac qui vous empêche d’être confiant en faisant face au public par exemple ? Les méthodes existent bien sûr et elles possèdent toutes les mêmes bases que les spécialistes ont su distinguer et enseigner dans les cours de speech.

Les préalables d’un discours en public

Chacun sait bien sûr ce qu’il souhaite dire, toutefois, celui qui ne se prépare pas sa présentation risque de devenir immédiatement le jouet des aléas une fois lancé. Aussi dans un cours de prise de parole, le stagiaire s’entraîne-t-il à se donner une idée clair du sujet qu’il souhaite présenter et à être conscient de l’objectif de son intervention, ce qui peut être informé, sensibiliser, répondre ou encore persuader, et le tout, compte tenu des attentes probables de son auditoire. Il se préparera aussi à illustrer ou à étayer ses dires en étant bien organisé, c’est-à-dire en associant à la fois une idée, son argumentation et son illustration. Cette préparation implique bien entendu une répétition de préférence à haute voix avec la mise en exergue des idées-clés.

Un cadre et une présentation à maîtriser

Le cadre d’une séance de discours est un petit univers qu’il va falloir maîtriser. Il convient en premier lieu de considérer l’auditoire en ne négligeant pas les plus éloignés et en repérant ceux qui vous sont sympathiques pour vous encourager. La position debout est à privilégier lors du discours à cause de la force et la visibilité qu’elle procure. Afin de bien parler, l’orateur articulera bien ses mots et s’arrêtera pendant les petits déplacements. Face à un bruit fort ou à la déconcentration de l’auditoire, il faut marquer un silence remarquable pour attirer de nouveau l’attention après. Pour faire en sorte que ce que l’on prépare soit conforme à la réalité, l’astuce secrète consiste à s’imprégner de l’image de la réussite de son speech.

Des précautions s’imposent

En discours, l’orateur ne doit pas être uniquement focalisé sur lui-même. Il apprendra à être attentif aux éléments qui composent son auditoire sans perdre de vue ses propres objectifs. Cela s’acquiert par des exercices préparatoires. L’écoute active est de mise lors des réactions et la reformulation est judicieuse pour intéresser ceux qui ont perdu le fil. Insister sur les idées personnelles au détriment des idées universelles est préjudiciable à la perception du public, de même que les humours et ironies déplacés.
Se débarrasser du trac, savoir bien structurer son discours, maîtriser son cadre de speech et intéresser l’auditoire relève d’une véritable science quand cela n’est pas inné et certains en ont fait leur spécialité. Dans un cours de prise de parole en public, vous vous entraînerez sur chacun de ces grands points.

Partager cet article sur :

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*